Camille BELIN / Emmanuel BIRNBAUM

 

Dimanche 15 novembre 2020 à 16h

 

Piano à 4 mains

 

Camille BELIN / Emmanuel BIRNBAUM

 

Brahms, Debussy, Tchaïkovski, Borodine

 

Entrées 15€, étudiants et demandeurs d'emploi 8€, gratuit moins de 16 ans

 

Renseignements 05 53 23 86 22 et 06 31 61 81 68

www.arcadesinfo.com

 

 

Pianiste interprète, Camille Belin se produit en france et à l'étranger en qualité de chambriste et de soliste.

 

Lauréate de concours nationaux et internationaux, elle se voit remettre le Prix Spécial au Dorothy MacKenzie Artist Recognition Scholarship à New-York, le Troisième Prix au Concours International Opus Yvelines, le Troisième Prix au Concours International «Aldo Ciccolini» à Rome, le Premier Prix à l’Unanimité au Concours de Lagny­-sur-­Marne, et autres récompenses.

Premier Prix de Musique de Chambre, Camille Belin se produit sous diverses formations, tant en sonate, qu’en trio, quintette ou deux pianos. 

Camille Belin donne des représentations en France et à l’étranger. Ses récitals se déroulent Salle Cortot à Paris, à l’Auditorium du CRR de Paris, de Vincennes et celui de Saint­-Pierre ­des ­Cuisines à Toulouse, à l’Atrium de Chaville, à l’Institut Goethe à Paris, mais aussi au Japon, à New-York, en Italie et en Grèce.

Très investie dans la transmission de la musique, Camille Belin enseigne au sein de l’École Française de Piano à Paris.

 

 

Emmanuel Birnbaum

 

Premier prix d’excellence au concours international de piano d’Ile-de-France en 2007, Premier prix d’excellence au concours national de piano de Lagny-sur-Marne en 2008, Premier prix d’excellence au concours international de musique Léopold Bellan en 2009, il réussit chaque étape de son parcours et obtient le Diplôme d’Études Musicales en percussion  au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris en 2009 ainsi que le Diplôme de Concert de la Schola Cantorum de Paris en piano cette même année.

Attiré par l’improvisation et la gestuelle, il est nommé pianiste accompagnateur des classes de danse et d’instruments au sein des Conservatoires de la Ville de Paris entre 2013 et 2018.

Il est repéré par la Fondation Jérôme Seydoux Pathé qui l’engage depuis 2014 jusqu’à ce jour en tant que pianiste improvisateur pour ses ciné-concerts publics.